Helixos : le chainon qui nous manquait pour réparer l’impact des entreprises

Avis professionnels

décembre 1, 2021

Si vous cherchez à contempler rêveusement le monde du nucléaire, ne cherchez pas plus loin que le site internet le site internet d’Helixos. Des chaines de montagnes paisibles, aux glaciers lumineux et eaux profondes qui y sont représentés, un sentiment de familiarité point chez ceux qui ont déjà observé la lueur bleue émanant d’un réacteur nucléaire.

Il s’agit là d’une tactique brillante de la part d’Helixos. Intégrer la sérénité de la nature dans la perception que nous avons du monde corporatif leur permet de susciter un dialogue plus positif et empathique sur le rôle des industries de haute technologie et leur impact sur un avenir durable. Les fondateurs d’Helixos, une société de services de conseil et de management technique, Lenka Kollar et Alex Borovskis se sont donnés pour mission d’aider les entreprises à adopter des pratiques durables, notamment en matière d’énergie et de déchets.

Normaliser le concept du design social dans la haute technologie

Bien que ce ne soit pas un phénomène répandu, un nombre grandissant d’entreprises réévaluent leurs pratiques en fonction de facteurs environnementaux, sociaux et de gestion pour mesurer leurs progrès en matière de durabilité et, ainsi, lutter contre le changement climatique et les inégalités sociales. Pour Helixos, cela implique d’axer les paramètres sur un cadre international existant : les Objectifs de développement durable des Nations Unies Objectifs de développement durable des Nations Unies.

« Pour chaque projet que nous acceptons, nous étudions ce qui aidera à atteindre les objectifs de développement durable afin d’avoir un impact positif sur le monde », affirme Lenka. À l’heure actuelle, Helixos travaille sur des projets englobant 11 de ces 17 objectifs pour des clients en Australie, aux États-Unis et en Europe. Il s’agit souvent d’initiatives resserrées, portant sur un produit ciblé qui affermit considérablement l’impact social de leurs clients et leur permet de garder une longueur d’avance.

<<Lien/photo : Feuilletez le manuel sur les Objectifs de développement durable qu’ils ont conçu pour un groupe d’ingénieurs en Australie>>

Les expériences combinées des deux fondateurs dans le nucléaire en tant qu’ingénieurs, puis dans des postes de direction, leur ont permis de comprendre comment faire progresser le secteur de la haute technologie. Ayant été ingénieur chimique dans le nucléaire, l’aéronautique et l’industrie pharmaceutique en Australie, pour Alex, le nucléaire est le seul secteur à la croisée de tant d’objectifs de développement durable. D’après lui, les autres industries de pointe ont beaucoup à apprendre du nucléaire, un « modèle d’excellence en matière de gestion sure et efficace des actifs et processus. »

Cependant, « la plupart des problématiques auxquelles nous [dans le nucléaire] sommes confrontés se rapportent aux politiques élaborées, à la perception du public et l’engagement de la communauté. Il ne s’agit pas vraiment de l’aspect technique », souligne Lenka, ingénieure nucléaire et communicante américaine. « Ajouter dans le tableau l’aspect social et politique de l’ingénierie est très important. »

La majeure partie de leur travail consiste à aider les startups à entrer sur le marché de l’énergie propre. Qu’un client soit dans la phase de pré-commercialisation ou en recherche de nouveaux marchés, Helixos établit pour lui un design social personnalisé et complet. « Nous incorporons [le design social] dans le projet, même lorsque les clients ne nous le demandent pas explicitement, parce que les impacts doivent être équitables entre les différents secteurs », poursuit Lenka. « Ce qui veut dire prendre en compte le contexte social de la technologie et être conscients des parties prenantes qui peuvent être affectées d’une manière ou d’une autre. »

L’intelligence collective, une nouvelle approche pour les prises de décision

Le design social s’éloigne des solutions traditionnellement utilisées pour résoudre les problèmes, qui se caractérisent par une approche descendante. Une solution intégrée repose au cœur du design social, où les actions sont centrées sur les besoins de la communauté. Il s’agit essentiellement d’une approche ascendante dans la mise en œuvre de projets qui prennent en compte des perspectives différentes. Pour cette raison, le design social fait partie intégrante des opérations d’Helixos. Selon Alex, l’intelligence collective est le fondement essentiel de la réussite, tout comme pour une meilleure inclusivité, il est essentiel de comprendre la perspective des autres.

« Le principe de l’intelligence collective repose sur la distribution des prises de décisions, et entendre les contributions et perspectives de diverses personnes au sein des organisations, de la communauté au sens plus large et du secteur. Et cette implication, être capable d’entendre ces perspectives et contributions, favorise de meilleures prises de décision et renforce la confiance », ajoute-t-il.

Alex met en avant l’ambition d’Helixos de travailler avec « des personnes extrêmement motivées et impliquées qui travaillent dans des secteurs différents, des postes différents et des régions différentes, mais sont toutes en phase avec notre mission : toujours chercher à créer un monde meilleur. » Recourir à l’intelligence collective sera fondamental pour faire preuve d’agilité et s’adapter à un nouveau paradigme, particulièrement à l’aube de 2030, lorsque les objectifs de développement durable toucheront à leur fin et le changement climatique sera devenu irréversible.

La pandémie a permis d’élargir le champ des possibles

Pour Helixos, entrer en contact avec d’autres marchés et communautés plus larges a été le point positif de la pandémie. « Nous avons pu accéder à des marchés et communautés que nous n’aurions pas eu la possibilité de pénétrer aussi facilement qu’aujourd’hui », affirme Alex.

Établir une relation de confiance avec les parties prenantes et les collaborateurs a été une transition intéressante par rapport au paysage professionnel pré-pandémie. Lenka, qui travaillait déjà à distance avant la pandémie, a remarqué que la préférence portait désormais sur les conférences téléphoniques plutôt que les vidéoconférences, ce qui a peut-être permis aux gens de se sentir plus à l’aise pour établir des relations virtuelles.

Le télétravail s’est révélé être une autre opportunité fantastique pour Helixos pour commencer à agrandir leur équipe. « Nous voulons une équipe à l’échelle mondiale, et prévoyons donc de rester en télétravail. De cette façon, nous pouvons mieux tirer parti de l’intelligence collective puisque nous ne recherchons pas seulement les personnes qui se trouvent dans les environs », explique Lenka.

Helixos donne assurément le ton sur la manière dont les entreprises envisagent les pratiques durables et redéfinissent leur succès. Leur philosophie et expertise est fort probablement le chainon qui nous manquait, ce dont les organisations et les entreprises ont besoin pour prospérer dans un climat social en évolution, où ils sont censés considérer les résultats non financiers comme étant tout aussi importants que les bénéfices visés. Dans les deep dives qu’Helixos effectue avec chacun de leurs clients se trouvent des enseignements d’ordre universel sur l’engagement de la communauté, la confiance, l’empathie et l’intelligence collective – une approche qui sera plus que nécessaire dans les secteurs techniques orientés vers l’avenir.

 

thomasthor

Share this post